Jules Verne, ou l’invitation au voyage.

J’ai hésité à écrire cet article. J’ai lu d’une traite, en une journée, la longue nouvelle Les forceurs de blocus de Jules Verne et, comme toujours lorsque je lis du Jules Verne, j’étais émerveillée. Je me suis dit : « il faut que j’écrive sur ce livre ! ». Mais en même temps, écrire sur Jules Verne me paraissait très prétentieux. C’est seulement l’un des plus grands écrivains français – mon écrivain français favoris de surcroit !

Et puis, finalement, je me suis lancée, justement parce que j’aime immanquablement chaque mot écrit par cet homme, pourtant boudé par les programmes scolaires… C’est vrai, qui a étudié Jules Verne, pendant sa scolarité ? (Pas moi en tout cas, et c’est bien dommage!) Au collège ou au lycée, les élèves sont souvent obligés de lire des livres ennuyeux qui dégoutent de la littérature – bien que ce soit de grands classiques ! Leur faire lire Jules Verne serait la solution : des voyages, de l’aventure, des intrigues, de l’amour, le tout écrit avec une langue française magnifique… il y a tout pour plaire dans les romans palpitants de cet écrivain nantais !

Aujourd’hui, je vais donc vous parler d’une nouvelle, assez méconnue, de l’écrivain ; mais avant cela, je vous propose un petit aperçu de sa vie.

Sa vie

Jules Verne est né à Nantes le 8 février 1828, et il est mort à Amiens le 24 mars 1905.

Félix_Nadar_1820-1910_portraits_Jules_Verne

Portrait de Jules Verne, par le photographe Félix Nadar

Il a grandit sur l’île Feydeau, au milieu des bateaux, que l’on retrouve bien souvent dans son œuvre. Il commence à écrire dès l’âge de 12 ans, surtout de la poésie ; devenu jeune homme, monté à Paris pour finir ses études de droit, il connaît ses premiers succès littéraire grâce au théâtre, en mettant en scène de petites pièces de son cru. Le succès vient vraiment lorsqu’il met en scène certains de ses romans, comme Le Tour du monde en 80 jours, Michel Strogoff ou encore Les enfants du capitaine Grant.

En 1857, il se marie à Honorine de Viane et part s’installer à Amiens. Ils auront un fils ensemble, Michel Verne.

Auteur de livres d’aventure, Jules Verne est un amoureux de la mer, des bateaux et des voyages. Ainsi, même si l’on peut sans doute attendre d’avantage d’un tel écrivain, il effectue son premier voyage à l’étranger en 1859, où il se rend en Angleterre. Il traverse également l’Atlantique à bord du paquebot le Great-Eastern. Propriétaire de son propre bateau, il sillonne la Méditerranée plusieurs fois entre 1878 et 1885.

Verne_Tour_du_Monde

Le Tour du monde en 80 jours, éditions Hetzel.

 

C’est en 1863 qu’il signe un contrat avec les éditions Hetzel, qui publient son premier roman 5 semaines en ballons, qui connaît un immense succès, avec 76 000 exemplaires vendus. Commence alors véritablement sa vie de romancier, puisque son contrat stipule qu’il doit fournir deux, puis trois, romans par an aux éditions.

Son œuvre

L’œuvre de Jules Verne est gigantesque.

Incroyable !

62 romans dits « Les Voyages extraordinaires », publiés en 47 volumes par les éditions Hetzel. Bien que connu essentiellement pour ces romans qui ont fait son succès et dont tout le monde à déjà entendu parlé (Le tour du monde en 80 jours ; Voyage au centre de la Terre ; Ving-milles lieues sous les mers…), Jules Verne est aussi l’auteur de plusieurs nouvelles (dont Les forceurs de blocus), mais aussi de pièces de théâtre (18 pièces, dont La paille rompue et Le collin-maillard), de poèmes (parus à titres posthumes en 1989) et de chansons (publiées dans un recueil intitulée Rimes et mélodies, paru en 1857).

Fasciné par la science et les découvertes modernes de son temps, Jules s’en inspire énormément dans ses écrits, comme par exemple pour le sous-marin du capitaine Némo dans Vingt-milles lieues sous les mers, qui un est fantasme de technologie pour l’époque ! Dans son roman de jeunesse Paris au XXe siècle (hors collection « Les Voyages extraordinaires »), un roman écrit en 1860 qui imagine la vie à Paris en 1960, J. Verne se montre incroyablement visionnaire, avec des trains suspendus, l’électricité et l’électromagnétisme comme principale source d’énergie, etc. Cela fait de lui, aujourd’hui, le Père du steampunk et de la science-fiction.

La vie et l’œuvre de J. Verne sont présentés au musée Jules Verne, à Nantes. Le site du musée est très bien fait, et j’avoue y avoir trouvé de nombreuses informations pour cet article : ici !

Les forceurs de blocus, de Jules Verne, publié la première fois en 1865.

Nouvelle de 68 pages, que j’ai lu dans la collection Librio-Littérature (2016), Les forceurs de blocus sont un condensé de l’art de Jules Verne.

IMG_2397

Mon résumé :

Les Etats-Unis ont sombré dans la Guerre de Sécession. A cause de ce conflit, le commerce est perturbé et les usines textiles et les filatures anglaises, faute de matière première, sont en train de faire faillite. James Playfair, le neveu de Vincent Playfair, l’un des négociants en coton les plus importants d’Angleterre, décide d’agir. Avec son oncle, il fait armer un navire, Le Delphin, et part vers les Etats-Unis pour forcer le blocus, acheter de la marchandise et de revenir glorieux au pays.

Cependant, parmi les membres d’équipage choisi par le jeune capitaine se trouve un étrange individu, accompagné de son soi-disant neveu… Mais qui sont-ils réellement ?

Ma critique :

Une histoire extraordinaire. Très courte, et qui pourtant vous tient à haleine ! Jules Verne sait mener ses intrigues jusqu’au bout. Il rassemble tous les ingrédients pour en faire une aventure palpitante : voyage, mystère, dangers, amour… Le tout, avec une langue française excellente, qui réconforte, qui fait du bien. C’est la littérature que j’aime ❤

En fait, le style et la langue de J. Verne sont tellement exceptionnels, que je n’ai rien à dire, hormis m’émerveiller devant ce talent, devant cette capacité inouïe à faire rêver, à faire voyager à travers l’océan Atlantique pour apercevoir les côtes américaines, alors que je suis dans mon lit.

Le caractère des personnages est dépeint avec cette précision et cette justesse de la littérature du XIXe siècle, que je ne retrouve pas – ou presque pas – dans la littérature contemporaine, et qui me manque bien souvent.

Il n’y a pas de doute : Jules Verne est un géni.

« Les ténèbres étaient profondes ; le vent était tombé ; un silence absolu régnait sur l’immense rade, dont les flots semblaient assoupis. Quelques lumières à peine distinctes tremblotaient dans la brume. James Playfair avait pris la barre, et, d’une main sûre, il dirigeait son embarcation vers White-Point. C’était un trajet de deux milles à faire environ. Pendant le jour, James avait parfaitement établi ses relèvements, de telle sorte qu’il put gagner en droite ligne la pointe de Charleston. » (p. 56).

Note : 17/20

4 réflexions sur “Jules Verne, ou l’invitation au voyage.

  1. Je suis d’accord avec toi, étudier Jules Verne au collège ou lycée serait vraiment un très bon levier pour faire aimer les classiques français mais bon….
    J’adore aussi cet auteur même si j’ai encore beaucoup à découvrir!

    Aimé par 1 personne

  2. Très bel article, complet et passionnant ! J’ai eu à faire à Jules Verne en cinquième avec Le Tour du monde en quatre-vingts jours et pourtant pas mal d’élèves n’avaient pas fini le livre ou s’étaient ennuyés, je pense à cause de ce côté contemplatif de la plume de Jules Verne qui lui confère pourtant toute une partie de sa beauté…(certains avaient tout de même adoré le livre). Le musée est vraiment super, je l’ai visité assez jeune alors je n’ai pas pu tout apprécier à sa juste valeur et pourtant j’ai adoré, d’autant plus que le lieu est vraiment agréable !

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup! Ennuyés en lisant Le tour du monde en 80 jours?! Oh, c’est vraiment vraiment dommage…! J’ai adoré!!! J’aimerais vraiment allé visiter ce musée; je pense faire en sorte de m’y rendre bientôt 😉

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s