Le destin de l’humanité…

D’où venons-nous ? Où allons-nous ? Les deux questions que l’humanité se pose depuis la nuit des temps et dont l’absence de réponses justifie l’existence des religions… Puisque personne n’est capable d’expliquer la naissance de l’univers et de la vie sur Terre, pourquoi donc cela ne pourrait-il pas être le résultat de la main de Dieu / des dieux ?

Ayant étudié les religions, le dernier roman de Dan Brown, Origine (Editions Jean-Claude Lattès) ne pouvait que me plaire ! L’écrivain, dont les livres sont toujours marqués par le religieux, le mysticisme, le symbolisme et les croyances, soulève une question existentielle…

Mon résumé :

CVT_Origine_3206

(Image: Babelio)

 

Espagne, de nos jours. Le professeur Robert Langdon est en route pour le Musée Guggenheim de Bilbao pour assister à une conférence un peu particulière : Edmond Kirsch, l’un de ces anciens élèves, scientifique et futurologue de renommée internationale, affirme avoir fait une découverte qui changera la face du monde et qui, surtout, mettra un terme définitif à toutes les religions.

 

 

Ma critique :

J’adore les livres de Dan Brown, parce qu’ils parlent de ce qui me passionne : les religions, les mythes, les légendes, les croyances mystérieuses des hommes… De plus, on y trouve toujours autant de références artistiques, littéraires ou philosophiques, ce que j’apprécie beaucoup ! Dans ce roman, il est beaucoup question de l’artiste Antonio Gaudì, entre autre.

En somme, Origine ne m’a pas déçue ! Même si, il faut le reconnaître, il s’agit toujours de la même structure : religion vs science et Langdon, accompagné d’une jolie femme, devant « sauver le monde ».

Mais on pardonne, parce que c’était quand même trop bien ! Pas vraiment du point de vue de l’intrigue, qui, en elle-même, est très simple : toute l’histoire se déroule sur une seule soirée et tourne autour de la révélation de Kirsch. En réalité, quand on y regarde de plus près, il ne se passe pas grand-chose… Et pourtant, à aucun moment on ne s’ennuie ! En tout cas, je ne me suis pas ennuyée, parce que les propos, les idées présentées étaient vraiment passionnantes ! Après, je parle peut-être en tant que spécialiste des religions et ne suis peut-être pas très objective…

800px-Guggenheim-bilbao-jan05

Musée Guggenheim, Bilbao (Photo: Myk Reeve / Source: Wikipédia Image)

Toujours est-il que Brown offre une réflexion très intéressante sur la religion, sur la science, sur le progrès et ce que cela signifie pour l’avenir de l’humanité. Je ne peux malheureusement pas en dire plus, car se serait vous en dire trop ! Tout le roman se base justement sur le mystère de cette découverte faite par Edmond Kirsch… !

 

Allez-vous vous laissez tenter… ?

 

Note : 14/20.

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s